top of page

L'essentiel des réunions de lancement de campagne de l'AD59a

Pour ceux qui n'ont pas assisté aux réunions de lancement de campagne, vous trouverez ci-dessous, rédigé par Isabelle LEBON Secrétaire Départementale, un résumé des interventions.


Soyons unis et solidaire pour cette 38ème campagne !

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DE LANCEMENT DE LA CAMPAGNE CH38


Le Projet Associatif Départemental – LUC DE BACKER

Rappel de l’objectif du PAD et de ses 3 premiers axes (consultable sur l’Intranet de l’AD59a). Les Restos du Cœur ont maintenant 37 ans ; ils ont évolué et notre action doit suivre : se contenter de distribuer des repas n’est plus suffisant. Les axes d’amélioration suggérés peuvent devenir des projets dans les territoires, dans les centres, …

Le PAD est un projet pour orienter nos actions pour les 5 années à venir. C’est une déclinaison au niveau du départemental du PAN à 5 ans.

Nous ne sommes qu’au début d’une période très difficile ; selon toute vraisemblance, le nombre de familles accueillies, cet hiver, augmentera de 20 % par rapport à l’an dernier. En 37 ans de Restos du Cœur, la situation s’est amplifiée, aggravée ; la misère doit être appréhendée sous plusieurs angles ; d’autres structures se mettent en place et nous devons évoluer, oser imaginer les Restos de l’avenir. Il faut se donner des axes d’avancée : quand on ne sait pas où on va, on se plante.

Rappel des axes :

Axe 1 Des personnes accueillies et impliquées dans nos actions parce que les personnes accueillies sont au centre de toutes nos actions :

  • Comment pouvons-nous améliorer l’accueil ?

  • Comment favoriser les échanges entre nous ?

  • Comment construire ensemble des projets ?

  • Comment mieux communiquer et associer ?

  • Comment aider les personnes à s’insérer (un repas ne suffit pas) ?

  • Comment s’ouvrir aux partenaires (repérer et orienter les familles accueillies vers les partenaires adéquat) ?

Axe 2 Des bénévoles à l’engagement valorisé parce que les bénévoles sont les premiers acteurs au service des personnes accueillies :

  • Comment renforcer, diversifier, former et accompagner nos bénévoles ?

  • Comment associer tous les bénévoles au projet du centre ?

  • Comment accueillir, former et intégrer de nouveaux bénévoles ?

Axe 3 Des organisations dynamiques et innovantes parce que les centres sont au service des personnes accueillies

  • Comment conforter le travail entre centres au sein des territoires en mutualisant et favorisant l’entraide (référents) ?

  • Comment monter ensemble des projets dans les domaines de l’aide à la personne, dans l’accompagnement des bénévoles, dans l’animation du territoire ?

Axe4 Des ressources diversifiées et sécurirées

  • Comment mutualiser nos ressources entre centres ?

  • Comment les conforter et les développer ?


Nous devons passer d’un projet d’association à des projets de centres et territoires :

  • Parce que, dans les centres, nous sommes les mieux placés pour connaître les besoins des personnes, les ressources de notre environnement.

  • Parce que, dans les territoires, nous disposons collectivement de beaucoup plus de ressources qu’on ne croit (l’union fait la force).

  • Parce que nous pouvons vraiment être « responsables » de nos projets au sein d’un territoire.

A nous de faire vivre ce projet des 5 années à venir.


Proposition :

  • Lors de la réunion de lancement de campagne dans les centres, avec le soutien de centres, essayer de proposer cette démarche aux équipes.

  • Lors de la prochaine rencontre des équipes de centres par territoire, regardons de plus près le PAD et commençons à anticiper les actions concrètes à réaliser en 2023 pour le territoire.

Approvisionnement - DANY DELBECQ et SANDY DESTUNDER

Rupture et difficultés d’appros depuis plusieurs mois : viande rouge, poulet, plats cuisines, farine, lait, œufs, etc.

1. Quelques chiffres sur la campagne d’été qui vient de se terminer :

  • 61 centres ont ouvert sur 25 semaines

  • 8 124 familles inscrites => 19 935 personnes accueillies (+ 8,4 %)

  • Le nombre de repas distribué est en augmentation de 10 %

  • L’augmentation de la précarité est flagrante depuis le mois de mai 2022.

2. Campagne d’hiver 2022-2023

  • Du 21 décembre 2022 au 10 mars 2023 (16 semaines)

  • 1ère livraison des ambiants : 21 novembre 2022

  • 1ère livraison des surgelés : 14 novembre 2022

  • Le barème a été adapté ainsi que la dotation alimentaire (limite à 36 points supprimée) pour mieux accompagner les grandes familles.

  • Prise en compte des charges du logement et de la taxe foncière pour les propriétaires.

3. Livraison des denrées

  • Le quota des 3 premières semaines est une estimation sur la base des inscrits des 3 premières semaines de la campagne précédente.

  • Le réapprovisionnement se fera ensuite sur la base des « servis ».

  • L’ambiant est livré la semaine de la distribution ; les surgelés, la semaine précédente.

  • Les horaires seront ceux déterminés selon les fiches de renseignements et en tenant compte de la faisabilité.

  • Pour toute demande concernant une livraison en cours, appeler l’entrepôt au 03 20 28 41 22.

4. Délais de commandes

  • Envoi des quotas aux appros et des besoins bébés au plus tard le lundi matin suivant la distribution via Ulysse + email (bébés + ramasse centres) ad59a.appros@restosducoeur.org

  • Fiches de décommande du centre : envoi chaque semaine au plus tard le lundi matin.


Ressources Bénévoles – GERARD BEHAGUE

Il est à prévoir une forte augmentation des familles accueillies dans nos centres. Nous devons nous y préparer et y réfléchir : augmenter les plages d’ouverture des centres, adapter les créneaux pour des actifs ou des étudiants en difficultés, accueillir de nouveaux bénévoles (dont des actifs, des étudiants). L'objectif pour cette 38ème camapgne est aussi de développer l'accueil, l'écoute et l'orientation des personnes qui poussent la porte des Restos.

Les Restos ont toujours fait face et nous allons continuer.

Un rappel est effectué sur la période de renouvellement des engagements des bénévoles.

Le travail d’un responsable est de veiller à l'accueil des personnes accueillies et à animer l'équipe des bénévoles du centre . Si le poids du numérique devient trop important, il faut, comme dans les autres domaines, savoir déléguer et recruter des nouveaux bénévoles ayant plus de facilités pour utiliser ces outils. N'hésitez pas à contacter les Ressources Bénévoles : ad59a.benevolat@restosducoeur.org

Numérique – GERARD BEHAGUE

Le numérique n’est qu’un outil au service de l’accomplissement de nos missions.

Chaque centre a été équipé d’un ordinateur neuf via lequel il est recommandé de suivre les formations à distance disponibles sur la plateforme.

Les mots de passe des boîtes de messagerie des centres seront modifiés dans la nuit du 9 au 10 novembre 2022 (les informations ont été envoyées sur ces boîtes : ad59a.centre.xxx).

Déploiement d’AAIDA en avril 2023 pour proposer aux personnes accueillies l’aide alimentaire qui leur correspond le mieux. Il est important d’avoir un gestionnaire de stock centre dans chaque centre. Anticiper ! Chaque centre passera ses commandes via un catalogue proposé par les appros.

Les formations pourront être proposées dans les territoires et concerneront un binôme de bénévoles par centre, les Soutiens de Centres et les Correspondants Informatiques des Territoires.

Le site des bénévoles de l'AD59A constitue une ressource pour tous les bénévoles (https://ad59a.com puis "espace bénévole, salarié"). Exemples : "MES INSCRIPTIONS" pour s'inscrire à des formations, réunions ou animations (exemples le 10 et 14 Novembre de 10h à 11H30 - formation à distance sur "PARCOEUR et le temps d'engagement") - "MON ASSISTANCE" pour déposer sur le portail unique une demande d'assistance pour tous les sujets en rapport avec le numérique aux Restos.


Logistique - Ressources - Mécénat - Aide Alimentaire – BERNARD DESCAMPS

Le Pôle Logistique est désormais géré par Bernard DESCAMPS : achats, aide alimentaire, ramasses, prospections, économat.

- Grands mouvements dans l’entrepôt pour gagner de l’espace.

- Projet de changement des chambres froids dont la capacité de stockage actuelle est trop faible.

- Projet de valorisation des déchets (850 kg par semaine) : retraitement à l’entrepôt en méthane ; processus d’économie circulaire en vue de compost.



105 vues
bottom of page